Vous avez un projet de surélever votre maison à Lyon ? Vous désirez aménager vos combles pour en faire de véritables pièces à vivre ou construire des étages supplémentaires ? Sachez que vous ne pouvez débuter les travaux d’agrandissement de maison sans vous conformer à la réglementation de votre commune.

S’informer sur les règles d’urbanisme et de maçonnerie, comprendre ce que dit la loi sur la surélévation de maison est fondamental. En parallèle, vous devez aussi demander des autorisations.

Focus sur la réglementation à respecter et les démarches administratives à suivre avant de commencer un projet de surélévation de maison.

La réglementation en vigueur sur la surélévation d’une maison à Lyon

La surélévation de toiture est la solution idéale pour agrandir la maison si votre terrain est petit.

En effet, avant de se lancer dans un tel projet, se renseigner auprès de votre mairie est nécessaire. Le but est de savoir si votre projet peut aboutir ou non.

Tout cela est détaillé dans le plan local d’urbanisme ou PLU de votre commune. Il s’agit d’un document qui remplace le plan d’occupation des sols ou POS.

Le PLU souligne :

  • le type de construction et la hauteur maximale autorisée pour votre habitation
  • les zones constructibles
  • le choix des matériaux
  • les prescriptions architecturales
  • la durée des travaux

Contactez un architecte, un maître d’œuvre ou un bureau d’études pour l’étude de faisabilité de votre projet d’agrandissement.

NB :

  • Pour une maison en lotissement, la consultation du règlement du lotissement est nécessaire.
  • Pour une maison individuelle proche du périmètre d’un monument historique, l’avis d’un architecte des Bâtiments de France est crucial avant la réalisation de travaux.

Les autorisations nécessaires

Les autorisations nécessaires

Pour commencer une rénovation de maison en la surélevant, des autorisations sont à demander auprès de la mairie.

  • La demande de permis de construire est la principale tâche obligatoire, surtout si votre maison n’impacte pas son emprise au sol. Le plus souvent, la réalisation de ce permis revient au maître d’œuvre ou à l’architecte.
  • Une surélévation de maison d’une surface inférieure ou égale à 20m2 n’exige qu’une simple déclaration préalable de travaux. C’est le même cas pour une maison située en zone non soumise à un PLU. Ou pour une maison en zone urbaine soumise à un PLU avec une extension de maison de plus de 40 mètre carré.

Il est obligatoire de faire appel à un architecte si, après les travaux, votre surface totale habitable dépasse les 150m2.

Concernant les réglementations thermiques

Un projet de surélévation de maison doit également respecter les réglementations thermiques en vigueur.

Ce sont les normes évoquées dans le bâtiment et le Code de la Construction et de l’Habitation.

Vous devez prendre en compte :

  • les règles établies par la Rt2012 concernant l’isolation thermique
  • les normes sismiques
  • les préventions des risques naturels et technologiques
  • l’isolation acoustique